fbpx

Anne Harmsen à propos des pierres à lécher KNZ

Anne Harmsen de mts. Avec son frère et son épouse, Mme Harmsen, originaire d’Apeldoorn, exploite un élevage laitier comptant 80 vaches laitières et les jeunes bovins. « Pendant la saison, les vaches se contentent de paître dans les champs puis retournent le soir à l’étable, où elles reçoivent leur ration standard de maïs, d’herbe, de concentré et de minéraux et de sels. »

 

ACCÈS LIBRE AU SEL ET AUX MINÉRAUX

À la ferme, ils utilisent les pierres à lécher KNZ depuis leur enfance. Les pierres à lécher sont suspendues près du distributeur d’aliments et dans le pâturage à l’aide des supports spéciaux pour pierres à lécher. De cette façon, les vaches ont un accès libre au sel et aux minéraux.

 

« TOUJOURS LA BONNE QUANTITÉ DE SEL ET DE MINÉRAUX »

 

UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE LA RATION

Saviez-vous que le sel et les minéraux sont un élément essentiel de la ration des vaches laitières ? Les vaches laitières perdent une quantité relativement importante de sel lors de la production de lait. Ainsi, elles peuvent rapidement être carencées en sel. Les vaches qui manquent de sel perdent leur appétit, leur croissance est moins bonne et elles peuvent même perdre du poids. Ces vaches perdent leur vitalité et les carences en sel et en minéraux réduisent également la productivité.

 

PRÉVENIR LES CARENCES EN SEL

Les vaches qui souffrent d’une carence en sel recherchent activement du sel et des minéraux dans leur environnement. Vous pouvez reconnaître ces vaches à leur besoin de lécher et de grignoter divers matériaux dans l’étable, comme le bois, l’acier, le sol, etc. Les vaches se lèchent parfois entre elles. « Je ne m’inquiète jamais des carences en sel et en minéraux chez mes vaches », déclare Mme Harmsen. « Mes vaches consomment toujours la bonne quantité de sel et de minéraux grâce aux pierres à lécher de KNZ. »

 

 

Lire aussi